1e édition | 2016

La cause​​​

​Pour notre premier événement, nous avons choisi de lever des fonds et de faire connaître le Haut-Commissariat aux réfugiés des Nations Unies (UNHCR). Il s’agissait pour nous d’un choix évident étant donné les circonstances. La soirée a non seulement permis de ramasser des dizaines de millier de dollars pour l’UNHCR, elle a également permis aux plus de 250 invités présents pour le souper d’en apprendre plus sur la mission de l’organisme et sur la crise des réfugiés.

Ce sont adressés aux invités pendant la soirée M. Furio de Angelis, Haut-commissaire du UNHCR au Canada, M. Adnan Al Mahamied, réfugié syrien venu partagé son expérience, Mme Dominique Anglade, ministre québécoise de l’innovation, Mme Kathleen Weil, ministre de l’immigration et M. Joël Lightbound, représentant du gouvernement fédéral.

La soirée en chiffre :
280 personnes au banquet
200 personnes pour la soirée après 22 heures
Une dizaine d’invités d’honneur, incluant M. Gaëtan Morin, M. Emilio Imbriglio et l’honorable juge Dalphond.
Près de 100 000$ ammasés au nom du UNHCR

SOLIDARITÉ INTERNATIONALE
Aide aux réfugiés
​La mission internationale du UNHCR

Presque 34 000 personnes sont forcées chaque jour à se déplacer pour survivre.

Au total, 65.3 millions personnes ont dû quitter leur maison en raison d’une crise ou de violence. Ce nombre ne fait qu’augmenter depuis 1990, et encore plus drastiquement depuis 2009. Il est sans précédent.

Le monde comprend présentement 21.3 million de réfugiés, majoritairement en provenance de la Syrie, de l’Afghanistan et de la Somalie.  De ce nombre, environ la moitié a moins de 18 ans.

Le UNHCR emploie plus de 10 000 personnes pour venir en aide aux réfugiés et aux migrants dans 128 pays et leur fournir le nécessaire pour survivre.